SMARTPHONE AU VOLANT :
LE COUP D'OEIL IMPRUDENT

1/ PETIT ECRAN, GRANDE FRAYEUR

59%
des conducteurs qui utilisent un smartphone ou un téléphone se sont déjà fait peur au volant en s’en servant.

Plus de la moitié de ceux qui utilisent un Smartphone ou un téléphone au volant se sont fait une belle frayeur ! Toutes les fonctionnalités de l’appareil sont autant de tentations de regarder autre chose que son environnement, et par conséquent de prendre des risques. Freinage brutal, écart sur la voie ou même accident : les différents usages du smartphone et du téléphone sont la cause de nombreux imprévus ! Malgré cela, la moitié de ces conducteurs pris par surprise garde ses mauvaises habitudes.

2/ IMAGES AU VOLANT : INCERTAIN REGARD

20%
des utilisateurs de smartphone ou de téléphone au volant font des Selfies.

Lors d’un selfie, un conducteur ne porte pas son regard sur la route, il n’a pas les 2 mains sur le volant et son attention est moindre. Lorsque l’on prend un selfie ou que l’on regarde du contenu graphique sur son smartphone ou son téléphone, on doit multiplier les longs regards en dehors de la route et donc détourner son attention pendant quelques secondes. Un regard de 2 secondes sur son smartphone ou son téléphone correspond au temps de réaction nécessaire pour identifier et éviter un danger. À cause de ce délai supplémentaire, une voiture roulant à 90km/h parcourt 50m de plus avant de s’arrêter totalement, soit la longueur d’un bassin olympique.

3/ TEXTES AU VOLANT: DANGER IMMINENT

70%
des utilisateurs de smartphone ou de téléphone au volant lisent ou écrivent des sms.

En textant au volant, on multiplie par 23 le risque d’avoir un accident ou presqu’accident. L’usage des sms au volant est largement démocratisé parmi les habitués de la conduite avec smartphone ou téléphone. Chaque sms, e-mail et autre Tweet lu ou envoyé détourne notre attention de la route et des dangers potentiels. En plus d’accaparer notre regard, ils monopolisent l’usage de nos mains et nécessitent notre concentration.

4/ REGARDS HORS DE LA ROUTE : EN DEUX SECONDES, TOUT PEUT ARRIVER

A partir de 2 secondes,
la durée des regards hors de la route augmente le risque d’accident ou de presqu’accident.

Écrire un sms, regarder une image, lire une notification... Toutes les fonctionnalités des smartphones ou des téléphones accaparent notre attention pendant un certain temps. Même si quelques secondes peuvent paraître dérisoires lorsque l’on est allongé dans son canapé, elles sont primordiales lorsque l’on est sur la route. En 2 secondes, une voiture en ville parcourt 28m. Pendant ce même laps de temps, un piéton avancera de 2 à 5m en fonction de son âge. 2 secondes, c’est peu, mais ça peut changer beaucoup.

Participer